Info de dernière minute:

Enedis bouscule son programme d'installation dans le Trièves !

Le distributeur Enedis a récemment et brutalement modifié son programme d'installation des compteurs "Linky" dans le Trièves : ce lundi 16 décembre, des
compteurs ont été posés à Prébois, mercredi 18 décembre à Cornillon et Saint-Paul-les-Monestier, et vendredi 19 décembre la commune de St Jean d'Hérans devrait commencer à être installée. Dans l'ensemble de ces communes, rien ne devait avoir lieu avant janvier 2020. Autrement dit de nombreux foyers se sont déjà vu poser un compteur sans même en avoir été informés. La CNIL exige comme une condition de légalité du dispositif "Linky", une information des clients Enedis sur leur choix de donner accès à leurs données personnelles 45 jours avant la pose. On en est loin.

Le collectif, le 19 décembre 2019


C'est quoi le Linky?

Une campagne de remplacement de nos compteurs d'électricité par des compteurs communicants « Linky » est en cours en France depuis 2015, elle est réalisée par Enedis (ex ErDF). Ce déploiement est prévu dans tout le Trièves entre décembre 2019 et juin 2020 (carte de déploiement ici).

Les remplacements ne sont pas dûs au dysfonctionnement des compteurs actuels, mais répondent à une directive européenne dans le cadre de l'ouverture du marché européen de l'électricité. Non contraignante, l'Allemagne, l'Autriche, la Lettonie et la République Tchèque l'ont refusée. La France, elle, a choisi de l'imposer et la solution "Linky" proposée par Enedis suscitent de nombreuses inquiétudes.

C'est quoi le problème?

Les risques sanitaires

Pour capter les données dans notre logement le compteur Linky utilise la technologie CPL (courant porteur en ligne). Plusieurs associations mettent en garde sur les risques sanitaires que pourraient représenter les ondes émises par le CPL et qui se propagent sur l'ensemble des fils électriques de nos logements. En effet ces ondes génèrent des rayonnements qui s'ajoutent à ceux des WIFI et autres technologies sans fil, à la différence qu'elles sont permanentes et impossibles à désactiver. Des tribunaux ont donné raison à des plaignants électrosensibles qui refusaient pour cette raison l'installation d'un compteur Linky. A noter : le CPL ne s'arrête pas à votre réseau électrique, il circule également sur les installations voisines.

L'intrusion dans notre vie privée

Linky enregistre et transmet presque en direct nos données de consommations électriques à ENEDIS. Ces données en disent beaucoup sur nos habitudes et notre vie privée (à quelle heure nous partons au travail, si nous recevons des amis, quand nous partons en vacances, combien de fois nous nous levons la nuit, etc.) Pourquoi consentir à cette intrusion dans l'intimité de notre foyer ? Qui aura accès à nos données ? A qui seront-elles vendues ? Aucune transparence ni informations ne sont diffusées sur ces aspects. Le traitement automatisé de milliards de données à des fins commerciales est un marché juteux pour Google, Facebook, etc. Et bientôt... pour ENEDIS, bien loin de sa mission initiale de service public !

Le bilan écologique négatif

En imposant le remplacement de nos compteurs par des compteurs Linky, ENEDIS jette à la poubelle 35 millions de compteurs en bon état de marche et les remplace par des compteurs dont la durée de vie est divisée par 3 ou 4 ! Le Linky nous est imposé sous prétexte d'écologie, mais les promesses de "maîtrise de l'énergie" n'ont pas été vérifiées à l'usage. L'argument est même balayé par la Cour des comptes (présidée par Didier Migaud) : « les moyens mis en place pour permettre à l'usager de connaître sa consommation détaillée [...] sont insatisfaisants.[...]le système n'apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui concerne la maîtrise de la demande d'énergie ». Au contraire, on s'attend plutôt à une augmentation des dépenses énergétiques pour le simple fonctionnement des compteurs (concentrateurs, centre de données...) et bientôt pour le fonctionnement des objets connectés...

Les nombreux problèmes suite à installation

Une enquête de Que Choisir fait état de nombreux problèmes suite à l'installation du nouveau compteur : « poses mal réalisées, coffrets qui ne ferment plus, coupures de connexions sur les box Internet, installations qui disjonctent, chauffe-eau électriques ne fonctionnant plus pendant les heures creuses, appareils en panne... ». Plus grave, à en croire de nombreux témoignages et articles de presse, les compteurs Linky seraient à l'origine de nombreux départs de feu et incendies (Plus de 200 départs de feu par an dans le coffret du compteur après pose d'un Linky).

Qui va payer la facture ?

Contrairement à ce qui est annoncé, le changement de compteur ne sera pas gratuit. À partir de 2021, le prix de cet investissement sera répercuté sur votre facture par ENEDIS. Selon la Cour des comptes, il faut s'attendre à un « surcoût pour les usagers de 506 millions d'euros courants (...) sur la période 2014-2031 ». Le coût de votre abonnement pourrait également augmenter. Selon le magazine Capital : « Désormais, le compteur Linky coupe le courant dès que la puissance souscrite est dépassée, [...] et oblige donc les clients à passer à un abonnement plus cher », 17 % des abonnés ont dû augmenter la puissance de leur abonnement après la pose d'un Linky.

Comment refuser?


Voir les pages Refus et Mairies

Créez ou rejoignez un groupe local dans votre Village.

Restez au courant


Pour vous inscrire à la newsletter, envoyer un e-mail vide à

info-trieves-sans-linky-subscribe@lists.riseup.net

Puis cliquer sur le lien de confirmation que vous recevez par mail.